Midgard
Rejoignez l'aventure!


Entre, guerre, complots et magies, quel camps choisirez vous et surtout, quel armes brandirez vous?
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Etonnante rencontre. [Perseverance]

Aller en bas 
AuteurMessage
Aemeth

avatar

Messages : 22
Localisation : Allez savoir.

Caractéristiques
Power Level:
11/15  (11/15)
Nom de la Clef:
But: Avoir un coeur.

MessageSujet: Etonnante rencontre. [Perseverance]   Jeu 3 Juin - 17:05

    Ah, le royaume de Fan.
    Le royaume le plus riche que compte Midgard. Bien que le plus petit aussi celui-ci s'était développé grâce à un commerce très productif, notamment avec le royaume d'Orion, et à son auto-suffisance qui résultait d'une agriculture performante. Ce royaume gardait donc toutes ses revenus. Il était impressionnant de savoir que sa petite armée était aussi crainte par ses ennemis que ses alliés. Les Saphirots haïssaient les Faneliens. Car c'était eux qui avaient commencé les horribles expériences dont nous fumes le fruit. Ils ouvriraient les portes à notre race. Race rebut de monde, incompris, et souvent haït. Nous étions la bête noire de l'humanité. Ce petit détail me donnait souvent envie de rire, paradoxale, non ? Le fait qu'ils aient peur au point de haïr leur propre engeance.
    J'aimais me balader hors Inferia, les disputes et le chaos y régnant en maitre, la vie là-bas me laissait vite. Je préférais flirter avec la nature de Midgard pendant des semaines voir des mois, pour enfin revenir à Hades, le palais de nous autres, les Damocles.
    Cette fois-ci j'étais aller faire un tour du côté du royaume de Fan, je venais de plus ou moins m'égarer dans un petit village à proximité de la capital, ce qui n'avait pas vraiment d'importance puisque je flânais simplement, n'ayant aucune destinations précise.

    Les modestes demeurent se rassemblaient autour d'un petit point d'eau, cerclé de dalles de pierres rondes, une sorte de petit place. Autour de celle-ci se dressait les étales de plusieurs marchands ambulant, et un étrange gamin vêtu de haillon qui demandé l'aumône.
    Malgré le petit village, parmi les chaumières toutes simples faites de bois et de paille, on pouvait apercevoir les demeures de gens plus aisés, surement des bourgeois. Des maisons à plusieurs étages et aux façades blanchis à la chaux donnait l'impression d'un quartier plus que d'un village. Étant le royaume le plus riche, ce statut social était très commun, et bien qu'il y avait des paysans, eux-mêmes étaient considérés comme riche comparé à ceux du même statut mais d'un royaume différant. Ici, les ravages de la guerre n'avaient pas cours, et la régions était agréablement jolie. Les champs jaunies au soleil s'étiraient à perte de vue, malgré le soleil, l'air restait délicieusement frai.

    C'est dans ce contexte que Aemeth s'aventurait dans le petit village dont il n'avait même pas prit le soin de noter le nom. Alors que le ténébreux brins poussa la porte d'une dite auberge, il ressentit aura remarquable parmi toutes celles présentes. Elle n'était pas à un paysan, non impossible, cette aura puissante était apparenté à quelqu'un de plus puissant que ça, beaucoup puissant. Se demandant si cette présence était du à la sienne, il commanda une boisson alcoolisé et s'assit à une table, dans un petit coin sombre.
    Ses yeux noisette parcoururent rapidement l'assemblée. Quatre hommes armées pourtant le symbole du royaume tentaient leur chance une serveuse. Quelques paysans, mais aucun dont l'aura ne correspondait. Bien que très proche, la personne possédant l'aura en question ne semblait pas être là. Si cette personne était là pour lui, comment l'avait-elle trouvée ? Préférant attendre la suite des événements plutôt que de basculer dans la paranoïa, Aemeth sirota tranquillement sa boisson, son habituelle petit sourire enjôleur aux lèvres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Perseverance Ethearon
Silpheed - Vanes
avatar

Messages : 132

Caractéristiques
Power Level:
7/15  (7/15)
Nom de la Clef: Lothryn
But: Protéger les siens

MessageSujet: Re: Etonnante rencontre. [Perseverance]   Jeu 3 Juin - 21:12

Allongé sur le lit peu confortable d'une auberge Fanélienne, Persévérance contemplait le plafond d'un air las. Les lattes de bois assemblé ou quelques bestioles avaient élut domicile ainsi que leur agencement et leur nervure avait un fort pouvoir soporifique.
Le voyage de retour avait été harassant, et les mauvais traitement qui lui avait été infliger aux abords d'Erusal n'y étaient pas pour rien.
Son arcade n'avait pas encore terminé de guérir et une légère croute s'y était formé. Sans être douillette, c'était plus douloureux que cela en avait l'air et la jeune femme remerciait les dieux de pouvoir insensibilisé légèrement la zone par le froid.

La jeune femme avait eut droit au sermon de son anima pendant de longue heure, mais il avait finit par se taire, alors qu'elle refusait scrupuleusement de lui répondre. Malgré l'heure précoce, la jeune femme avait tenté de s'abandonné a un sommeil réparateur, mais celui ci semblait obstinément refusé de venir a elle.

Perseverance connaissait assez bien ce village: Ervwrath, et le propriétaire de l'établissement avait été un ami de son père adoptif. Il l'avait donc connut alors qu'elle était haute comme trois pommes. Même si elle n'en avait pas souvenir, la jeune femme appréciait assez ces marques d'affection, et c'était naturellement qu'elle était venue se réfugier dans ce lieu.

Après environs un quart d'heure a être resté allongé, laissant libre court a ses pensées, elle décida qu'il était inutile d'attendre plus de ce lit. Elle se leva. Une boisson l'aiderait surement mieux a récupérer. La jeune femme ferma la porte de sa chambre. Pas de clef sur les portes, mais l'endroit n'était pas mal fréquenté, et très rare était les vols, elle n'était donc pas inquiète.

Descendant les escaliers, l'odeur de la cuisine lui envahit les narines, ainsi que celle de la bière, encore douce a cette heure.
Il y avait peu de monde. Les gens de ce village travaillait jusqu'au soir, et c'était dans ces heures plus tardive que l'endroit battait son plein. Il y avait tout de même quelques petites gens, qui, surement a la faveur d'une pause bien mérité, venait dépensé leur argent ici.

Quelques voyageurs ainsi que quelques soldats dont une serveuse peinait a se défaire. L'ambiance était bonne enfant, et c'était avec un sourire que Perseverance se rapprocha.


"Laissait la tranquille la pauvre. Repoussé vos avances et servir en même temps, c'est un travail plus difficile que de terrasser des Primaires! Un peu de compassion!"

Les hommes répondirent avec le sourire, et un certain amusement, tout en la saluant avec respect. Cela lui avait toujours parut étrange. Certain de ces soldats avaient l'age d'être son père, et il lui semblait que ce respect devrait être inverse.
Perseverance se retourna a l'intention de la jeune serveuse, puis lui demanda une pinte avant d'aller s'assoir plus loin. Débarrasser de ses prédateurs, la jeune femme se dépêcha, et la Silpheed put rapidement noyer sa fatigue dans l'alcool.

Perseverance était seule a sa table, et laissait vagabondé son regard sur les clients présent. Un homme attira son attention, installé dans un coin de la salle, il ne semblait pas vouloir être remarquer. Lorsque celui ci redressa la tête, elle détourna les yeux. Elle ne voulais pas paraitre intéressé, ni qu'il se sente détailler. Elle replongea alors son regard dans la mousse de sa chope, puis la porta a ses lèvres.


*J'ai une impression étrange Lothryn...*

L'anima ne lui répondit pas, s'il ressentait quelque chose, il était manifestement rancunier et refusait de lui répondre. Elle l'imaginait très bien lui dire "pour ce que tu fait de mes recommandations...", mais non rien... Elle aurait certainement préférer qu'il la sermonne a ce silence angoissant.

******************************

Tout s'anéantit, tout périt, tout passe : il n'y a que le monde qui reste, il n'y a que le temps qui dure.

#66ccee


Dernière édition par Perseverance Ethearon le Sam 5 Juin - 11:15, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aemeth

avatar

Messages : 22
Localisation : Allez savoir.

Caractéristiques
Power Level:
11/15  (11/15)
Nom de la Clef:
But: Avoir un coeur.

MessageSujet: Re: Etonnante rencontre. [Perseverance]   Ven 4 Juin - 12:39

    Une démarche très féminité, sûre d'elle, à la fois fragile et empreint d'une certaine souplesse. Tel un félin, oui c'était le mot. Petit bout de femme aux cheveux blanc, au visage fin et au sourire jovial, celle-ci fit fuir par la seule force de sa bonne humeur et d'un caractère bien trempé les soldats du royaume qui cherchaient désespérément faire la cour à la serveuse. Adepte des alcools, elle en commanda un verre, un chope, une pinte. Fermant les yeux, Aemeth visualisa l'aura, avant de se rendre compte qu'elle le regardait. Pourquoi ? Il ne savait pas ? Avait-elle perçut que lui-même l'avait remarquée un peu plutôt ? Une chose était sûr, l'aura qu'il avait ressentit venait d'elle, il pensait avoir raison il en avait maintenant la certitude. Elle détailla l'homme qui n'avait rien demandé à personne, et à chaque fois que celui-ci voulait capter son regard, tel une petite enfant craintive, elle détourna la tête. Le manège perdura à trois ou quatre reprise. Avait-elle découvert la nature de l'homme ? L'immonde qui se terrait en lui derrière le masque de la beauté qu'affichait son visage ?
    Son auguste visage a demi caché dans l'ombre du poutre, on n'apercevait que son regard couleur noisette teintait de l'or le plus noble, et la petit mèche tombant sur son front. Les traits de son visage cachait par l'ombre, il émanait de lui une sorte de mystère.
    Le nez dans la mousse de sa bière, elle sursauta en le voyant, lui. Tel un fantôme se déplaçant à pas de loup, il fut là. En un instant. Une seconde avant, il était toujours assis, dans l'ombre. La seconde d'après, il se tenait assis devant elle.
    Un petit sourire ornant son visage, découvrant des dents parfaitement alignés et blanches, les mains jointes sous son menton, il la fixait, simplement. Passionnément. Il la dévorait du regard. Ses yeux, comme luisants comme des miroirs semblaient se mouvoir, les paillettes d'or se mêlant aux reflets noisettes de même couleur de sa crinière. Prestance ou simple charisme ? De se personnage il se cachait une impression de puissance, de grandeur, de ténébreux mystère à la fois envoutante et dangereuse. Doux mélange.
    Pendant plus d'une minute le temps s'arrêta, il ne cilla pas, se contentant de la regarder dans les yeux, comme... comme personne en fait. Et ce sourire. Comme un ange, comme un apparition. Tel un songe, les paroles étaient futiles.
    L'enchantement se rompit quand celui-ci parla. Et de là, un autre enchantement. Comme si ce personnage à la voix de miel, si délicate, cristalline, et pourtant où l'on apercevait sans mal une froideur plus terrible que mort, était irréel.

    « Il semblerait ma chère, que vous m'observiez. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Perseverance Ethearon
Silpheed - Vanes
avatar

Messages : 132

Caractéristiques
Power Level:
7/15  (7/15)
Nom de la Clef: Lothryn
But: Protéger les siens

MessageSujet: Re: Etonnante rencontre. [Perseverance]   Ven 4 Juin - 14:21

Continuant a observer a la dérobé l'objet de son attention, la jeune femme parvenait difficilement a saisir ses traits. Elle n'avait pourtant pas l'impression de l'avoir déjà vu, hors c'était un lieu ou on trouvais peu de véritable inconnu, et les autres voyageurs qui s'y trouvaient étaient des gens qui avaient l'habitude de s'arrêter par ici. Seul l'éclat ambre de ses yeux semblait bien vouloir se montrer, mais elle n'avait alors pas vraiment le temps de l'apprécier, détournant une énième fois les yeux.

A nouveau nez dans l'alcool, elle se demandait s'il elle n'allait quérir quelques renseignement auprès de l'aubergiste, mais la jeune femme n'en eut pas le temps. Quand elle releva la tête pour observer celui qui se terrait dans le fond de l'auberge, elle eut la surprise de le trouvé bien plus proche qu'il ne devait être. Elle sursauta en le voyant si prêt, et une partie de la bière quitta son réceptacle pour s'écoulé sur la table et sur sa main. Elle eut un petit rictus avant de lâché sa chope et de secouer sa main dans le vide afin de l'en débarrasse de la majeur partie du liquide.

Les mains sous son menton, il se contentait de la fixé un léger sourire au visage. Elle répondit a ce sourire par un, nettement plus gêné que le siens. Elle pouvais enfin observer celui qu'elle avait peiner a détailler. Son air envoutant et son charisme certain devait faire chaviré plus d'un coeur. Mais il y avait aussi autre chose, quelque chose de plus sombre, quelque chose qui le rendait partiellement inquiétant.

Le silence lui pesais légèrement, car elle ne savait absolument pas comment se comporter; alors elle le détailla, comme lui le faisait, tout en combattant vivement l'appréhension et une certaine surprise qui lui aurait fait monté le rose aux joues. Puis il se décida enfin a parler. elle s'était attendu a une voix plus grave, moins douce. mais comme tout le reste de son être, il lui faisait une double impression, a la fois agréable, et terriblement inquiétante. Elle en oublia presque les mots qu'il avait put dire.

Quand ceux ci lui revinrent a l'idée; elle ouvrit la bouche avant de la refermer sans qu'aucun mot n'ai put en sortir. Un léger sourire qui ne savait pas trop s'il devait s'installé sur ses lèvres montrait son trouble. Elle finit par baissé la tête avec un sourire avant de se reprendre. Comme un tic, elle avait porté sa main a une mèche de ses cheveux, la tortillant simplement.


"C'est possible en effet."

Comme prise sur le fait, malgré sa discrétion, la jeune femme trouva le besoin de se justifié, peut être cela l'aidait elle a garder son calme face a l'attitude déroutante de cet homme.

"Il y a peu de véritables étrangers par ici; et un visage comme le votre, je ne l'aurais pas oublier."

******************************

Tout s'anéantit, tout périt, tout passe : il n'y a que le monde qui reste, il n'y a que le temps qui dure.

#66ccee
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aemeth

avatar

Messages : 22
Localisation : Allez savoir.

Caractéristiques
Power Level:
11/15  (11/15)
Nom de la Clef:
But: Avoir un coeur.

MessageSujet: Re: Etonnante rencontre. [Perseverance]   Ven 4 Juin - 17:08

    L'homme qui n'avait pas décliné son identité resta encore un bon moment, observant la jeune femme. L'ambre de ses yeux ne quittant les pupilles de cette dernière. Elle avait peur. Elle était en même temps fasciné par cette être. On pouvait deviner la question qui naissait dans son esprit : Qui est-il ?
    Ses yeux, magnétique, la troublent. La fixe, l'empêche de parler. Surement de bouger. Il perçoit d'elle une beauté, mais surtout un aura. Avant tout un aura. Elle perçoit de lui une assurance troublante. Et un pouvoir. Celui de l'attraction. Charmant. Complètement.
    Elle tortille ses cheveux à la façon d'une jeune fille. Elle est une jeune fille. Naïve. Perturbée aussi. Quel ironie. Elle est inquiète. Elle a raison de l'être. L'âme de son interlocuteur n'est pas aussi claire que ses yeux. Elle est d'ombre. Noire, intensément. Mais ce n'est pas ça qui l'inquiète. Elle est simplement à côté de la plaque. Ignorante et inconsciente. Pour elle, elle se trouve juste devant un bel homme. Elle trinque avec la mort.
    Ses mains qu'on devine douce, joue avec sa chevelure de nacre. Encore, et toujours. Comme si en effectuant ce petit tour, magiquement, sa langue allait se dénouer. La gorge de déserrer.
    Elle prononce enfin quelques mots.

    "C'est possible en effet."

    Possible. Tout est possible. Seulement, là, c'était vrai. Elle ne l'avait pas regardé simplement. Épiait, scrutait, détaillait sous tous les angles que pouvait lui offrir l'ombre. Voilà ce qu'elle avait fait.
    Son sourire s'étira un peu. Il était plaisant de jouer. De manipuler. De voir les réactions humaines. Si prévisibles.
    Risible.
    Il n'avait pas envie de rire. Capricieux, il avait juste envie de jouer.
    Il se sait irrésistible, et il en abuse. Un chat et une souris.

    "Il y a peu de véritables étrangers par ici; et un visage comme le votre, je ne l'aurais pas oublié."


    Elle était tombée dans le piège. Facilement, indéniable. Pitoyable.
    Et la comédie continua donc.

    « Je ne fais que passer. Je ne suis pas originaire d'ici. »

    Énigmatique, il n'en dit pas plus. Gardant le plaisir entier, il savourait le parfum de méfiance qu'elle gardait, humant celui de total fascination.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Perseverance Ethearon
Silpheed - Vanes
avatar

Messages : 132

Caractéristiques
Power Level:
7/15  (7/15)
Nom de la Clef: Lothryn
But: Protéger les siens

MessageSujet: Re: Etonnante rencontre. [Perseverance]   Ven 4 Juin - 18:07

Il ne détachait pas son regard d'elle, et cela finit par la gêné, plus que la simple gène mêle de plaisir qu'on pouvais éprouvé lorsqu'on retient l'intention de quelqu'un de... remarquable. S'en devenait presque dérangeant, et pourtant elle ne parvenait pas a dire ce qui la dérangeait tant. Elle était rarement le centre d'autant d'attention, mais elle ne pouvais pas dire que cela ne lui plaisait pas. C'était autre chose, ce petit picotement a la base de la nuque qui la mettait en garde, ce pressentiment qu'elle avait eut, avant même de le voir?
La jeune femme ne savait trop que pensez.

Quand l'homme lui répondit enfin, ce fut de manière aussi courte que la question qu'il avait posé juste avant. Il gardait le mystère entier. A cette réponse, la jeune femme reposa son dos contre son dossier et plissa légèrement les yeux, lui donnant un air faussement suspicieux.
Il n'avais pas d'accent, ou alors, un qu'elle ne reconnaissait pas et son allure, bien que particulière, ne lui rappelait aucune des contrées qu'elle fréquentait.


"Si ce n'est pas trop indiscret, d'ou venez vous?"

Elle avait la désagréable impression qu'il la laissait faire la conversation seule, sans se dévoilé. Elle se redressa alors, et désigna sa chope d'un mouvement de visage.

"Vous avez soif? Profitez, c'est moi qui régale."

Elle n'attendis pas d'avoir sa réponse et se leva. Une partie du charme commença a se rompre a ce moment. Elle se dirigea vers le comptoir avec sa chope ou il ne restait plus qu'un fond. Elle s'approcha avec un sourire de l'homme qui tenait l'établissement.

"Tu peut nous en mettre deux s'il te plait?"

Il s'exécuta, puis se pencha vers elle, au dessus du bar.

"Tu l'connait la, l'aut'e jolicoeur?"

D'un mouvement de tête elle lui indiqua que non, puis haussa les épaules, cela n'importait pas vraiment. Et puis, il fallait bien commencé quelque part. Elle attrapa les deux pintes sur le comptoir puis retourna vers sa table, aussi agile que la serveuse avec son plateau.
Elle posa les deux chopes dont la mousse coulais sur la table, avant de se rassoir. Quelques secondes avant que son regard ne se soit posé sur son interlocuteur, une voix familière l'interpela.


*Je le sens pas, il est pas nette...*

*Tient, on se décide a se montrer? Qu'est-ce que tu raconte...*

*Tu as le cul sur des charbons ardents, un peu plus et je te prendrait pour une de ces femmes qui minaude pour le moindre regard. C'est pas toi ça...*

*C'est faux.*

*T'as raison c'est faux... Celui qui refuse l'évidence est aussi saut que celui qui accepte le mensonge... Je me sens mal.*

La jeune femme dut paraitre absente l'espace de quelques secondes, les yeux perdus dans le vide, puis elle se ressaisit, elle se redressa brusquement, puis sourit a l'homme a sa table.

"Je suis désolé, j'était perdue dans mes pensées, je ne vous ai pas écouté."

******************************

Tout s'anéantit, tout périt, tout passe : il n'y a que le monde qui reste, il n'y a que le temps qui dure.

#66ccee
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aemeth

avatar

Messages : 22
Localisation : Allez savoir.

Caractéristiques
Power Level:
11/15  (11/15)
Nom de la Clef:
But: Avoir un coeur.

MessageSujet: Re: Etonnante rencontre. [Perseverance]   Sam 5 Juin - 12:24

    Elle était gênée, troublée, et cela se comprenait. Tout d'abord le physique de l'homme, ensuite, son regard sur elle, ce n'était pas vraiment ce qu'on appelait des bonnes manières. Personne ignore qu'il est impolie de fixer une personne, même si ce n'était pas écrit, c'était dans l'inconscient collectif. Cela ne s'appliquait pas à lui. Il était différant.
    Il n'était pas humain, de ce fait, pour lui aucunes règles ne s'appliquaient, quel quelles soient. De biens séances ou non. Il était libre. Terriblement libre.
    Il se fichait copieuse de savoir si il avait le droit de la regarder ou non, il se fichait de savoir si elle était mal à l'aise. Il se fichait d'elle. Il ne la voyait pas, c'était son aura qu'il percevait. Les platitudes qu'elle débités ne l'intéressaient nullement à vrai dire. Il avait un peu de mal à comprendre les humains. Chétif. Si fragile. Ils voulaient à tout prix être le sujet d'attentions, intéresser l'interlocuteur, faire de nouvelles connaissances, qu'on est une bonne image d'eux par dessus tout. Stupide. Méprisant, insignifiant ils étaient. Tous autant qu'ils étaient. La seule chose qui les sauvaient était qu'ils voulaient toujours être les meilleurs, les plus puissants. Cette obstination était toute à leur honneur.
    Pourtant malgré tout il aimait bien passé le temps avec la jeune femme. Certes ce n'était pas comme les autres, pour le moment du moins. Il manquait là les baisers, les étreintes, l'amour physique et éphémère. Mais peu importait. Elles n'étaient rien. De simples poupées de chiffons. Des personnes à usages uniques. Le temps d'une nuit, le temps de consommer la passion.

    «  Si ce n'est pas trop indiscret d'où venez vous ? » dit-elle de sa douce voix.

    D'Inféria avait-il eut envie de dire. Pour voir sa réaction. Pour voir la peur. Et l'ignorance. L'endroit où la haine des humains est la plus forte. Puissante, et inextinguible. Il se retint de le faire. D'une part parce que généralement les humains associaient Inféria à un monde de feu, ou rien ne vie, rien ne pousse, ou les seules présences sont celles de monstres, qu'ils considèrent être les Sephirots. Et surtout pour le jeu. Pour la voir réfléchir, pour la voir douter.
    Avant qu'il ne puisse répondre, si du moins il avait eut la moindre envie, elle se leva. Il le suivit pas du regard, il savait où elle allait. Ses sens s'étant déployé autour d'elle, comme les vautours sur une carcasse. L'aura lui donnait faim. Il avait faim. Elle dit quelque chose avant d'aller voir le tenancier.
    Quand elle revient quelque chose s'était produit. La chair de poule au niveau de sa nuque, les petits poils de ses avant bras se retroussant. Son air absent. Elle commençait à sentir, sans pour autant comprendre. La proie savait qu'elle l'était. La partie débutait à partir de cette instant là. Elle dit qu'elle n'avait pas écouté. Il n'avait pourtant rien dit. Elle était perturbée. Cette fois-ci ce n'était pas ce qu'elle voyait qui la rendait nerveuse. Mais ce qu'elle pensait. L'esprit est le plus puissant. Toujours. C'est là qu'il faut frapper.

    « Je viens d'une contré se trouvant à l'est. »

    Encore fois, une réponse concise. Rapide, et clair. Aucunes informations sur ce qu'il était. Laissant pourtant quelques pistes. Plus le jeux est risqué, plus il vaut le coup d'être jouer. Rajouter du piment. Et la faire mijoter.

    « Offrez-moi donc votre nom Mylady. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Perseverance Ethearon
Silpheed - Vanes
avatar

Messages : 132

Caractéristiques
Power Level:
7/15  (7/15)
Nom de la Clef: Lothryn
But: Protéger les siens

MessageSujet: Re: Etonnante rencontre. [Perseverance]   Sam 5 Juin - 13:45

Son regard ne changeait que peu, son visage non plus et bien qu'il garde cette expression si particulière qui l'attirait aussi bien que la rendait méfiante, elle crut voir une mini expression aussi discrète que fugace. Elle avait vu de la jubilation sur ses traits et son propre sourire se ternit légèrement. A quoi jouait il? Il se savait un charme prenant, c'était certain, et en abusait même, cela ne la dérangeait pas vraiment. Les jeux de séduction l'avait souvent amusé, surtout quand elle en était la cible et les aventures aussi brève que multiple ne lui étaient pas totalement inconnue, cependant, il y avait autre chose la dessous. Jouer était une chose, tant qu'on joue ensemble... Mais se jouer de l'autre en était une autre, autre qu'elle n'appréciait pas vraiment...

Il lui répondit venir d'une contrée a l'Est. Gardant son sourire, elle eut cependant un roulement de ses yeux. A l'est de Fan, cela pouvais vouloir dire tout et n'importe quoi. Astria, ou encore Jerusal. Elle ne saurais pas, et elle doute qu'insister lui apporte beaucoup. Malgré qu'elle en aurait eut le droit, elle n'était pas la pour interrogatoire.

Un nouveau sourire plus amusé vint gagné son visage. Il voulais rester mystérieux, très bien, elle ferait de même. Et s'il tenait réellement a en savoir plus, ce qu'elle imaginait, puisque c'était lui qui était venu a sa table et non l'inverse, il serait bien obligé de lui livrer un os a ronger.

Il lui demanda alors son nom. Elle pencha la tête de côté avec un sourire, tout en l'observant. Puis elle porta sa bière a ses lèvres. Elle passa rapidement sa langue sur ses lèvres afin d'en ôter la mousse, puis reporta son attention sur celui qui la troublait.


"Je n'ai pas pour habitude d'offrir quoi que ce soit a des inconnus."

Elle posa alors un coude sur la table, et sa tête vint s'appuyer sur son poing, attendant la suite.

******************************

Tout s'anéantit, tout périt, tout passe : il n'y a que le monde qui reste, il n'y a que le temps qui dure.

#66ccee
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aemeth

avatar

Messages : 22
Localisation : Allez savoir.

Caractéristiques
Power Level:
11/15  (11/15)
Nom de la Clef:
But: Avoir un coeur.

MessageSujet: Re: Etonnante rencontre. [Perseverance]   Sam 5 Juin - 15:28

    Bien, elle commençait maintenant à le percer à jour. Elle s'apprêtait à jouer avec lui, la réponse qu'elle lui offrit en guise de son nom qu'il avait pourtant si gentiment demandé le fit sourire. Oui, elle commençait à découvrir le jeu. A l'apprécier. Jusqu'à y participer. Arrêtant un moment de fixer la jeune femme, qui ne voulait donc pas donner son nez, il regarda l'auberge autour de lui.
    La grosse serveuse aux traits tirés par une journée de service semblait épuisée. Sans doute n'avait-elle par dormi beaucoup cette nuit. Il ne restait que quelques clients. Le tenancier se servit une choppe de sa propre bière, regardant d'un air absent l'homme à la crinière de lune. Il n'y avait pas grand monde dans la dite auberge, même les soldats présents il y a quelques temps étaient sorti, surement pour prendre leur tour de garde.
    Il ne restait en tout et pour tout qu'eux.
    Si son but premier était d'analyser ses futurs ennemis, il se devait de ne pas se faire repérer. Pour le coup, il était en train de faillir à sa tâche.
    Ses futurs ennemis. Les humains insouciants, l'étaient. Insouciants car il ne se rendait pas compte de la fureur qui grondait en Inféria. La rage des rébus de la société. La haine que consumait rapidement les derniers parcelles d'humanités qu'étaient les Sephirots. Ils réclamaient vengeance. Ils réclamaient sentence et jugement. Le seul digne du subisse qu'ils avaient vécus. La mort.
    Nul doute qu'il prendrait part au combat, lui, un Damocles, un des Six régents de leur royaume de perdition.
    Les humains allaient connaître la fureur de leurs chimères.
    Pour le moment, il se contentait d'étudier ces êtres étranges qui se prenaient pour des dieux. La connaissance de l'ennemi est le premier pas vers sa destruction avait-il apprit au court de sa longue vie. Il y mêlait donc le plaisir à l'utile. Pour éviter de s'ennuyer. Toujours en compagnie de la jeune femme, celui-ci la tête légèrement penchée sur le côté, le regardant toujours, son sourire allumant son visage -montrant que son jeu venait d'acquérir une nouvelle joueuse-, essuya la mousse de sa bière d'un coup de langue assurément désirable.
    Il se demandait soudainement quel goût avaient les lèvres de la jeune femme. De la bière pensa-t-il.
    Un geste brisa le lien oculaire. Il se leva, tendit sa main vers celle de son interlocutrice comme il avait vue si souvent le faire les humains qui se disaient de caste supérieur aux autres.
    De sa voix toujours aussi envoutante, il demanda d'un air faussement innocent :

    «  Une petite balade Mylady ? »

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Perseverance Ethearon
Silpheed - Vanes
avatar

Messages : 132

Caractéristiques
Power Level:
7/15  (7/15)
Nom de la Clef: Lothryn
But: Protéger les siens

MessageSujet: Re: Etonnante rencontre. [Perseverance]   Sam 5 Juin - 16:22

Elle avait marqué un point, et elle éprouvais un plaisir tout particulier a ne plus être simplement mené. De léger frisson lui donnait la chaire de poule mais il aurait été difficile d'en déterminé la cause. L'excitation de la situation, ou bien son appréhension.
Se doutait-elle du danger a venir? En tout cas son attitude ne montrait que très peu de prudence. Qui pourrait l'en blâmé. Ce n'était pas comme si elle avait put ressentir une quelconque aura chez cet homme étrange. A ces yeux, et malgré une observation approfondit, il restait a ses yeux rien de plus qu'un homme, avec un charme déroutant cependant. Elle n'oubliait pourtant pas cet affreux pressentiment, mais elle préférait surement le reléguer a une manifestation de sa fatigue et de ses mésaventures récentes.

Quand l'homme lui proposa sa main, et l'invita a sortir, elle se leva, sans pour autant prendre sa main. Elle plongea sa main dans un repli de son vêtement de voyage, et déposa quelques pièces sur la table, ne faisant pas cas du fait qu'il n'avait même pas touché a la bière qu'elle lui avait offert. Puis redressant la tête, un demi sourire sur le visage, elle lui indiqua qu'elle lui suivrait.


"Je suis loin d'être une Lady, vous l'apprendrez surement."

Cette phrase avait comme un double sens. Tout en lui indiquant qu'il ne fallait pas espérer d'elle quoi que ce soit par de simple belle parole, puisqu'elle n'était une femme de cours, elle sous entendais également qu'il aurait l'occasion de le découvrir et ne lui fermait donc pas totalement la porte.
Elle se dirigea alors vers la sortie, sans réellement se pressé. C'était une petite balade, pas une course ou un entrainement.


*Fait attention a toi... et méfie toi de lui. Cet homme est étrange.*

*C'est promis, et puis, au pire, je t'ai toi non?*

*Tu compte beaucoup sur moi... c'est ce qui m'inquiète.*

Un sourire apparut sur son visage a l'attention que lui portait son compagnon Anima, mais dos a son partenaire de marche, celui ci ne put le voir. La porte s'ouvrit, laissant voir un soleil en déclin. Une légère brise vint lui agité les cheveux alors qu'ils s'éloignaient légèrement.

******************************

Tout s'anéantit, tout périt, tout passe : il n'y a que le monde qui reste, il n'y a que le temps qui dure.

#66ccee
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aemeth

avatar

Messages : 22
Localisation : Allez savoir.

Caractéristiques
Power Level:
11/15  (11/15)
Nom de la Clef:
But: Avoir un coeur.

MessageSujet: Re: Etonnante rencontre. [Perseverance]   Sam 5 Juin - 19:44

    Elle répondit tout simplement, d'un ton calme et posé.

    "Je suis loin d'être une Lady, vous l'apprendrez surement."


    Elle prenait de l'assurance, elle n'était pas née de la dernière plus. Elle aimait joué. L'aplomb qu'elle reprit soudainement montré bien qu'elle avait déjà joué.

    - Les êtres humains sont vraiment de drôle de créatures. Pensa-t-il.

    L'astre solaire baigne dans son propre sang. Blessé à mort, il descend tellement. Tachetant le paysage aux couleurs de son liquide vital.
    L'homme le regard, intensément. Son visage ne quittait pas la course de la tâche pourpre qui se mourrait dans un ciel qui allumeraient des centaines de milliers de cierge pour cette perte.
    Il aimait la nuit. Elle était comme lui. Froide et sombre.
    Le vent frais caressait onctueusement son visage d'ivoire, jouant quelques temps avec ses cheveux diaphane. Il aimait cette sensation sur sa peau, à son contact on se sentait terriblement libre. Libre. Un mot. Une état d'esprit. Une condition. Qu'il ne connaitrait jamais.
    Il ne prêtait plus aucunes attentions à la jeune femme à côté de lui. La nature avait le don de l'envouter. Le temps n'avait plus d'emprise. Il n'était plus présent, son esprit divaguait. Emporté par le vent.

    Quand il revint à lui, la jeune femme aux cheveux blancs n'avait pas bougé. Il ne connaissait pas la région.

    «  Vous semblez connaître cette contrée. Me feriez-vous l'honneur d'être mon guide ? »

    Sa voix était assuré, cela commençait à devenir une habitude. Ses yeux scrutèrent les alentours. Chaque détails géographique s'enregistrait dans sa mémoire
    Le village était petit, il se doutait que la balade durerait plus d'une heure. Peut-être même se terminerait-elle avant la fin de la nuit. Peut-être se terminerait-elle avant la fin...

    Les doux courants de la saison remplir l'homme d'une allégresse qui s'imprimait sur son visage. Il était très bon comédien. Il mentait sur son enthousiasme. Son cœur était sec comme le désert. Mais son talent de comédien transformait son mensonge en vérité.

    Alors qu'il attendait ça réponse, il se remit à la regarder. Il n'avait pas une posture particulière, ou un tic qui produisait cette effet particulier. Il était juste envoutant. Terriblement envoutant. Un charisme hors pair. Trop beau pour être vrai. Et pourtant, le mensonge avait quelque chose d'attirant. Une idylle qu'on savait être fausse, mais on y croyait quand même. Sans le vouloir. Les humains y croyaient. Parce qu'ils avaient cette graine maudite en eux. Elle porte le nom d'Espoir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Perseverance Ethearon
Silpheed - Vanes
avatar

Messages : 132

Caractéristiques
Power Level:
7/15  (7/15)
Nom de la Clef: Lothryn
But: Protéger les siens

MessageSujet: Re: Etonnante rencontre. [Perseverance]   Dim 6 Juin - 12:37

La jeune femme ferma les yeux un instant, profitant de l'air frais et de la lumière qui baignait son visage de reflet or. Ses cheveux blanc paraissait blond, leur couleur naturelle depuis bien longtemps disparut. Un léger sourire sur le visage, elle appréciait cet air, cette contrée. Son monde. Dans cette ambiance flamboyante, elle aurait put facilement passé pour une femme bourgeoise, si elle avait porter autre chose que son complet de cuire. Malgré ses attitudes pas toujours distingué, et sa petite taille peu envié, elle avait un air noble sur ses traits.

Quand elle rouvrit les yeux, elle eut l'étonnement de pouvoir observer le "gentleman" perdu dans la contemplation de l'astre solaire. C'était la première fois ou elle ne le voyait pas terriblement concentré, et maitre. Il était la, c'était lui et non un masque qu'il portait. Cela ne faisait pas parti du jeu. Elle ne souhaita pas l'interrompre, et attendit simplement qu'il revienne parmi les mortels.
Quand il sembla de nouveau présent, elle lui adressa un sourire, avant de désigné le soleil mourant d'un mouvement de tête.


"Il est encore plus beau sur la côte, lorsqu'il se noie dans la mer, et que ses reflets sont visible à la surface de l'eau."

L'homme lui demanda par la suite si elle serait son guide. Il était vrai qu'il était de passage. Comment aurait-il put connaitre la région. Elle acquiesça d'un mouvement de tête avant de se détourné de son regard. Il avait reprit cette attitude troublante. Celui d'un prédateur, dont elle était malgré elle la proie. Une image vint a son esprit. Celle d'un papillon se brulant dans la flamme d'une chandelle, pour avoir voulut a tout pris s'approcher de la lumière.

Le "couple" commença a marché simplement. Elle se dirigeait d'instinct, sans un véritable chemin prédéfinit, après tout, ce n'était pas plus la découverte du paysage que d'eux même qui les intéressait.
Alors qu'ils marchaient le long d'un champ, ou les paysans s'affairaient encore, tant qu'il y avait de la lumière, elle tourna la tête vers lui.


"Vous pourriez peut être me donner votre nom, Ce serait un premier pas pour ne plus être un inconnu et que je vous donne le mien."

Elle eut un sourire. S'il refusait, ils pourraient longtemps tourné autour du pot... Mais ce ne serait pas très productif.
Une idée lui traversa l'esprit, et elle accéléra légèrement le pas. Ils arrivèrent assez vite a un lieu assez étrange. L'endroit n'était pas cultivé, alors que tout ce qui pouvais l'être l'était aux alentours. Un arbre au tronc large y trônait. Ses ramures étaient puissantes, il semblait avoir toujours été la. Il avait certainement plusieurs centaine d'année.

Une fois en dessous, la jeune femme leva la tête comme pour observer la cime qui n'était pas visible. Elle tourna un moment en dessous, elle cherchait manifestement un moyen d'y grimper. Elle était trop petite pour atteindre les premières branches, même en sautant. Après ce serait une partie de plaisir. Elle regarda son compagnon, puis les premières branches.


"Vous m'aidez?"

C'était un premier contact physique, mais la jeune femme n'en avait aucune gène. Elle avait vécu toute sa vie entouré d'homme, elle avait participé a leur entrainement, ainsi qu'a leur jeux, ou elle se débrouillait même pas mal, sauf a la lutte, ou elle n'avait décidément pas les armes pour réussir quoi que ce soit. Cela avait eut le mérite de la rendre aussi a l'aise avec les femmes que les hommes, bien que celui ci était anormalement troublant.

Une fois la première branche agrippé, elle fut jouer ses abdos pour remonter, grimpant d'une branche a une autre avant de disparaitre a la vue du Sephiroth. Quelques minutes passèrent, puis de grand cris d'oiseaux retentir, suivit de celui plus perçant de la jeune femme, craquement, il put voir des feuilles tombé, avant d'apercevoir la femme redescendre bien plus vite qu'elle n'était monté. Elle avait du loupé une branche, et se rattrapait difficilement. La chute finit par s'arrêter alors qu'elle s'agrippa avec l'une de ses jambes et l'un de ses bras. On put l'entendre soufflé fortement. Elle était certaine d'avoir des courbatures le lendemain, après la manière dont elle avait contracter ses muscles pendants sa chute. La jeune femme redescendit finalement, dépliant ses jambes alors que son bras était toujours accroché, puis se laissa tombé au sol, retombant sur ses pieds avec un léger déséquilibre vers l'arrière, ou elle se laissa tombé sur les fesses, sans grâce, mais manifestement contente de ce qu'elle avait trouvé, et qui résidait dans la main qui ne s'était pas accroché.


"Il y avait un nid. La mère a crut que j'en voulais a ses petits. Mais j'ai quand même récupérer ce que je désirais."

La jeune femme ouvrit la main en sa direction. Deux fleurs étrange y résidait. Le coeur tirait sur le orange, et allait vers le blanc sur l'extérieur des pétales, en passant par le jaune. C'était une espèce andémique et on ne la trouvais que dans la région.
Elle lui en tendis une, puis toujours assise, commença a mangé la sienne. C'était un arbre rare qui ne produisait pas de fruit. Ses fleurs avaient un gout sucrée, et servaient a la préparation d'un met très apprécié et cher a cause de sa rareté, dans toutes les cours de Midgard.


"On raconte que ces arbres sont un cadeau d'Idunn. Déesse de la longévité et gardienne des pommes de jouvence. Il n'y pousse que quelques fleurs par ans, et il est dit que celui qui en consomme une au première lueur du jour, du premier jour ne pourra mourir dans l'année. Certain y voit le secret de l'immortalité, d'autre de simple légende. Moi j'y voit surtout que j'adore ça."

******************************

Tout s'anéantit, tout périt, tout passe : il n'y a que le monde qui reste, il n'y a que le temps qui dure.

#66ccee


Dernière édition par Perseverance Ethearon le Dim 6 Juin - 13:16, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aemeth

avatar

Messages : 22
Localisation : Allez savoir.

Caractéristiques
Power Level:
11/15  (11/15)
Nom de la Clef:
But: Avoir un coeur.

MessageSujet: Re: Etonnante rencontre. [Perseverance]   Ven 18 Juin - 20:51



    [ Tu es pas censée savoir qu'il est un Sephiroth Razz ]

    Elle accepta finalement de le guider. Ils finirent donc par se mettre en route. Notant toutes les reliefs qu'ils apercevaient, l'homme s'émerveillait de voir les paysans travailler la terre avec tant d'ardeur, à cette heure-ci. Il n'y avait plus que quelques rayons rouges, baignant dans la régions dans une marre de sanguinolente. Pourtant ces humains là ne s'arrêtaient pas. Alors qu'ils avaient œuvré toute la journée à la chaleur du soleil, à la dureté de leurs terres, ils continuaient toujours. Avec la même force, avec la même obstination. Sachant que ce dur labeur ne servirait qu'à les nourrir quelques mois de l'année. Ils n'étaient qu'humains.
    Et pourtant cette image donna une leçon au Sephiroth.
    Une leçon au ton persévérance.
    Alors qu'ils quittèrent les zones fertiles, marchant droit vers un petit vallon qui n'était semblait-il épargné par la folie productrice des insectes humanoïdes, la jeune femme lui proposa un marché.
    Son nom, contre le sien.
    Un marché honnête. Aemeth ne prit pas la peine de répondre, il n'aimait pas vraiment parlé. De nature très peu loquace, il attendrait le bon moment pour lui dévoiler son identité.
    Ils arrivèrent au sommet du vallon. Où trônait en véritable seigneur un arbre à l'énorme tronc. Ses racines étaient saillantes mais robustes. L'image faisait penser à une énorme araignée. Il était tout simplement majestueux. Sans s'attarder la jeune femme s'approcha du vénérable sylvestre et y scruta les premiers branches. Elle voulait y grimper. Trop petite, elle demanda avec courtoisie l'aide du jeune homme. Sans pour autant parler, il l'agrippa par la taille, elle ne pesait pas plus qu'une plume pensa-t-il. Sa peau était douce et chaude malgré l'étoffe la recouvrant. Un frisson le parcouru. De désir ? Il venait de côtoyer la vie. La vraie, et non pas, comme une vie chimérique dont il est le digne représentant. Une vie naturel. Une chaleur... humaine. Si autrefois il l'avait possédé, elle l'avait définitivement quitté pensa-t-il.
    Ses bras fins, mais recelant une force certaine montèrent sans difficulté le bout de femme jusqu'aux premiers branches. Une fois celle-ci saisit, elle joua de ses bras et de son buste pour disparaître dans l'épais feuillage.
    Aemeth se demandait à quoi l'humaine jouait. Était-ce une sorte de jeu chez eux ? Un rituel ? Nul n'aurait pu lui apporter la réponse. Il resta donc là, immobile à attendre.
    Quelques instants plus tard, il sentit des mouvements dans le touffu arbre. Quelque chose remuait. Et finit par tomber de celui-ci. La jeune femme atterrit sur les fesses après quelques rocambolesques voltiges afin de ne pas se briser la nuque.
    Elle manquait de grâce, mais il fallait reconnaître que sa compagnie était distrayante.

    Fière de cette péripétie, toute souriante, elle resta assise en lui explique avec entrain :

    - Il y avait un nid. La mère a cru que j'en voulais à ses petits. Mais j'ai quand même récupéré je désirais.

    Avant qu'il ne puisse demander de quoi il s'agissait, du moins, si par hasard il avait eu l'envie, elle ouvrit sa paume et en découvrit son butin. Gisaient là, deux étranges et petits fleurs, aux cœurs oranges. L'extérieur des pétales étant blanc, entre les deux opposés un magnifique dégradé tirant sur le jaune. Acquiesçant d'un hochement de tête, il prit la petite fleure, regardant la jeune femme commencer à mastiquer la sienne. Étonné, il mima son geste, et fut encore plus surprit de sentir le jus sucrée sur son palet. Le goût était parfumé, et divinement subtile. Des mélanges de saveurs ravissaient ses papilles.

    - On raconte que ces arbres sont un cadeau d'Idunn, Déesse de la longévité et gardienne des pommes de jouvences. Il n'y pousse que quelques fleurs par ans, et il est dit que celui qui en consomme une aux premières lueurs du jour, du premier jour ne pourrait pas mourir dans l'année. Certain y voit le secret de l'immortalité, d'autre de simple légende. Moi j'y vois surtout que j'adore ça.

    La dernière phrase prononcée par la jeune femme aux cheveux diaphanes le fit tiquer. De l'humour. D'après lui, l'expression la plus humain qui puissent exister. L'amour dit-on pour certain. Pour lui, c'est l'humour. Seuls les humains peuvent rire, sans pour autant s'amuser au sens propre du terme. Seuls eux peuvent lancer une blague sur le fil de la conversation, comme-ci de rien n'était. Il était fasciné par cette manie qu'ils avaient. L'humeur pouvait refléter aussi bien bien la joie et l'allégresse que la perdition et le fatalisme.
    Arrêtant de raisonner sur la forme, il en revient au fond.

    Un cadeau des dieux? Il n'en doutait pas. Un cadeau d'abord d'elle, pour lui. Il la remercia. A sa façon. Les mots utilisaient à bon escient sont aussi précieux que la plus précieuse des pierres.

    - Je me nomme Aemeth.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Perseverance Ethearon
Silpheed - Vanes
avatar

Messages : 132

Caractéristiques
Power Level:
7/15  (7/15)
Nom de la Clef: Lothryn
But: Protéger les siens

MessageSujet: Re: Etonnante rencontre. [Perseverance]   Sam 19 Juin - 12:37

[J'ai mentionné le terme car j'était a cours de dénomination, mais je n'ai jamais dit qu'elle savait Sinon elle aurait depuis longtemps pris les jambes a son cou x) . Après 2 semaines voir plus, j'ai un peu de mal a me replongé dans le perso, tu me pardonnera si la réponse n'est pas formidable Wink ]

Il n'avais pas dit un mot durant tout le trajet. Pas un. C'était a se demander s'il avait vraiment désiré cette sortie, et pourtant c'était lui qui avait proposé la balade. Il était surement dans sa nature d'être peu loquace, et si la jeune femme n'avait pas été naturellement a l'aise dans ces terres qui étaient son foyer, elle aurait certainement trouvé cela dérangeant, mais elle préférait pensé qu'il admirait ces paysages qu'elle même adorait.

Il n'avais pas émit la moindre protestation a l'aider a grimper, pas la moindre question non plus. Elle avait cependant crut voir un léger amusement sur son visage quand elle avait finit par se laissez tombé sur son arrière train. Elle l'avait prévenu. Elle n'était pas une femme de cour.
La jeune femme sourit en l'observant gouté avec un léger scepticisme la fleur qu'elle lui avait procurer. Il appréciait et elle ne pouvais qu'en être ravie. Elle attendit silencieusement son verdict, s'il daignait le lui offrir, cependant elle en doutait.
La jeune femme s'était calé entre les racines noueuses de l'arbre, et si l'on ôtait le sol dur et sec, c'était presqu'aussi confortable qu'un bon siège. Les gens devaient avoir l'habitude de s'installer ici, et la racine avait avec le temps pris la forme parfaitement adapté pour qu'on y glisse son dos.

Installé confortablement, les yeux de la jeune femme se perdaient peu a peu dans le lointain, alors que le silence durait. Puis son étrange cavalier se décida enfin a ouvrir la bouche.


"Je me nomme Aemeth."

La jeune femme ne put s'empêcher de sourire, dévoilant ses dents. Elle se releva avec soudain plus d'entrain. Elle avait réussit a le faire parler. C'était un peu comme une victoire. Cela dit, avec les pieds et les mains qu'elle avait du faire pour en arrivé la, elle n'imaginait même pas ce qu'il faudrait pour qu'il accepte de lui dire d'ou il venait, et ou il allait. Y pensé la découragerait d'avance, il valait mieux savourer cette première victoire.

"Ironie, ou non, mon nom est Persévérance."

Toujours souriante, la jeune femme leva les yeux vers la cime de l'arbre qu'elle avait escaladé plus tôt, puis s'approcha du tronc et y posa la paume de ses mains. Elle ferma les yeux un instant et murmura quelques mots inaudible a son compagnon avant de s'en écarter.
Elle tourna alors son regard vers l'Ouest, ou le soleil avait presque disparut.


"Nous devrions retournez a l'auberge si nous ne voulons pas passé la nuit dehors."

Elle retourna la tête vers Aemeth.

"Je ne vous ai même pas demander si vous aviez prévu ou passé la nuit?"

******************************

Tout s'anéantit, tout périt, tout passe : il n'y a que le monde qui reste, il n'y a que le temps qui dure.

#66ccee
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aemeth

avatar

Messages : 22
Localisation : Allez savoir.

Caractéristiques
Power Level:
11/15  (11/15)
Nom de la Clef:
But: Avoir un coeur.

MessageSujet: Re: Etonnante rencontre. [Perseverance]   Dim 20 Juin - 0:35

[ En fait, je réponds demain. Fatigué là =P ]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Etonnante rencontre. [Perseverance]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Etonnante rencontre. [Perseverance]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» une carte étonnante...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Midgard :: Midgard - Fan :: Autres villes et villages-
Sauter vers: