Midgard
Rejoignez l'aventure!


Entre, guerre, complots et magies, quel camps choisirez vous et surtout, quel armes brandirez vous?
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Brave, tel est mon nom. (terminé)

Aller en bas 
AuteurMessage
Brave Dieudonné
Prophete
avatar

Messages : 70

Caractéristiques
Power Level:
7/15  (7/15)
Nom de la Clef: Vipera
But: Revenir au règne du Dieu suprême

MessageSujet: Brave, tel est mon nom. (terminé)   Jeu 20 Mai - 19:29

Prénom : Arthur (toutefois, personne ne l'appel par son nom par respect)


Surnom pour les Chevaliers : Brave (ce surnom est souvent utilisé par ses frères d'arme et par le roi)


Nom : Dieudonné (dont de Dieu)


Race : Humain (toutefois certain doute pourrait faire penser qu'il est un sephirot, mais il n'y en a aucune preuve)


Âge (réel et/ou apparent) * : 35 ans


Royaume : Jérusal(em)


Métier et/ou rang *: En tant que prophète, il dirige un bataillon de 77 guerriers


Votre arme, si vous en possédez une ou vos armes favorites : Une épée longue et un bouclier


Physique * (inclus : ses vêtements), 5 lignes minimum :

Dieudonné est un homme, il a des cheveux châtains longs et désordonnés, sa chevelure est telle une volcan, dont la lave coule avec inertie vers la vallée. Son visage ovale est en harmonie avec la position de sa bouche, de son nez et de ses yeux. Ses yeux presque obscures cachent une profonde tristesse, tout comme les traits marqués de son visage. Il ne sourit que rarement, et de ce fait, sa lèvre inférieur dépasse légèrement de sa lèvre supérieur, ce qui lui donne un air rustre et brutal. Son menton est couvert de bataillons de fins petits poils ce qui lui donne un aspect légèrement négligé, en effet, il ne se rase qu'une seule fois par semaine.
Il porte toujours un air grave et sérieux, ce qui inspire à la fois la peur et le respect.

Du haut de ses 176 cm, il est plutôt grand par rapport à ses frères d'armes, et est aussi large d'épaule. Grâce à sa forte musculature, entretenue par des années de guerre et d'entraînement, il a la carrure d'un homme fort. Ce que reflète parfaitement sa silhouette : il inspire le respect.


Caractère* (par exemple : ce qu'il aime ou pas, ses habitudes, ses qualités, des défauts), 5 lignes minimum :

Brave est un personnage difficile à cerné, son enfance difficile et mystérieuse à engendré chez lui une méfiance naturelle envers tout ce qui l'entoure, certain appelleront cela de la paranoïa, mais il n'accuse pas à tord. Il est juste, de part ses croyances en son Dieu unique, il se doit de faire régner la justice et veut être un arbitre neutre, il ne doit pas être laxiste mais ne doit pas non plus être autoritaire. Il a un sens surdéveloppé de l'honneur comme beaucoup des prophètes, il a un code d'honneur qui lui défend par exemple d'attaquer une femme, ou un homme désarmé (ou même un homme de dos). Il a les nombreuses qualités des preux chevaliers mais ayant voué totalement sa vie à sa foi, il en est devenu fanatique et considère les mécréants comme des sous hommes, contre ces derniers, il n'a aucun respect et aucun remords à les massacrer. Il devient très violent lorsque l'on insulte son dieu et la colère démoniaque qui le prend alors est dévastatrice.
Il hait les ennemis du roi, et vénère son dieu, il aime sa patrie et respect ses frères d'armes. Il a une totale confiance en son dieu, jamais il n'a douté, jamais il ne doutera, tant qu'il vivra, il le vénérera, l'aimera et se vouera à sa cause : le faire connaître quelques soient les moyens utilisés.

Histoire * 7 lignes minimum:

La brume épaisse qui couvre l'enfance mystérieuse de Brave l'a plusieurs fois poussé à vouloir en savoir plus sur ses origines. Tout ce qu'il sait de lui, c'est ce que lui ont raconté les moines qui l'ont trouvé : son village avait été dévasté, les maisons incendiés, les routes laminées, le sol retourné, la petite église toute mignonne qui devait exister auparavant n'était plus que poussière. Des dizaines d'arbres avaient été déracinés, les pierres de certaines maison étaient encastrés dans le sol, certaines ont été retrouvées à plusieurs centaines de mètres du village, un vrai carnage avait eu lieu ; mais ceci n'était pas le pire...
Il y avait du y avoir une résistance, car les restes des miliciens, montraient qu'ils avaient pris les armes, ils étaient une vingtaine ; seulement six ont pu être identifiés. L'ennemi s'était acharné, des bras découpés tenant encore la lance dans une poigne ferme ont été retrouvés, à plusieurs dizaines de mètre de la tête, ils avaient été découpés en morceau, ou plutôt déchiré. C'était comme si un géant était venu, les avait démembrés puis avait tout cassé. Mais cela n'explique pas ce qui a été fait aux autres citoyens...
On a retrouvé des restes de personnes indéfinissables la chaire était calcinée, rongée, déchiquetée. Des morceaux avaient été retrouvés dans des arbres, ou même enfoncés dans le sol, plusieurs mètres sous terre. Des pierres étaient plantées dans la face de beaucoup de personnes, certains avaient été simplement à moitié dévirés puis laissés pour mort. Un véritable massacre avait eu lieu, mais ce que découvrirent les moines dans la seule maison qui tenait encore debout dépassé l'entendement....
En ouvrant la porte, un flot de sang jaillit sur eu, et ils purent voir avec effroi, un bain de sang, dans le sens littéral du terme. Les femmes et enfants avaient été pendus au plafond et vidés de leur sang, certains avaient du lutter car les entailles étaient souvent sommaires et ratées. Les plus petits enfants avaient été pressés comme du raison pour en faire sortir tout le sang, les moines n'avaient rien révélé d'autre à Dieudonné, si ce n'est le fait qu'il l'avait retrouvé au milieu de se carnage indemne. Ils ont supposé que la mère de d'Arthur avait sut bien le cacher, mais ils ne lui ont jamais dit dans quel état ils l'avait retrouvé, ni où...

Dix ans plus tard, Dieudonné, comme l'avait nommé les moines (dont de Dieu), entrait déjà chez les prophètes. Très prématuré, il s'avérait être un excellent soldat, très pieux et très croyant, toute les qualités requises, il les avait, mais son jeune âge faisait qu'il était souvent sujet aux moqueries, ou aux tâches ingrates. Il endura ce sort jusqu'à ses quinze ans...

Vint alors une attaque de barbares mécréants au sein même de la capitale, ils étaient nombreuses mais mal équipés. Cet horde de sauvage sans foi ni loi voulait piller Jerusal, très vite, les prophètes furent envoyés avec leur corps d'armée, soit à peu près 100 000 hommes armés jusqu'aux dents. L'hérésie fut réduite à néant en très peu de temps. S'ils avaient été de vrais barbares, l'histoire se serait arrêtée là, seulement, l'ennemi était organisé, et cette attaque n'était qu'une diversion. Le réel but était de tuer le roi, une dizaine d'hommes s'étaient infiltrés dans le palais royal : ils avaient profité du chaos créé par l'attaque.
Brave, lui était resté dans le palais avec un autre jeune de son âge, d'après leurs aînés, ils étaient trop jeunes pour la guerre.
Seul 6 des assassins parvinrent à la porte de la chambre personnelle du roi, les autres avaient du se faire tuer par des gardes. Les deux jeunes prophètes ne savaient plus quoi faire, Brave prenant son courage à deux mains, de manda à son camarade de prévenir les Saints d'une tentative de régicide, lui essayerait de les retenir.
Poussé par sa foi, il chargea les hommes qui venaient d'enfoncer la porte, le couloir était étroit, et seul deux guerriers pouvaient tenir côté à côte. Brave se servit de cela à son avantage parant du mieux qu'il pouvait les coups assénés par les assassins. Ces derniers n'étaient pas très bien équipé face à une épée et un bouclier. Quand une ouverture se fit à lui, il trancha la gorge d'un des ses assaillants, ce derniers s'écroula dans son propre sang. Il prit par surprise le second assassin en le frappant avec son bouclier, il s'écroula assommé. Deux corps gisaient sur le sol froid, mais la réaction de leurs confrères ne se fit pas attendre, ils enjambèrent les corps et virent charger le jeune homme. Déjà, il commençait à se sentir faible, son bouclier ne résisterait plus longtemps, les nombreux coups l'usaient. Frappant pour éloigner ses adversaires, il perdit son équilibre et chuta... L'assassin était déjà près à le tuer....
Une voix chaleureuse résonna dans sa tête "libère moi, libère moi", Brave sentit une porte s'ouvrir dans son corps, quelques chose de puissant, une grande vigueur l'envahit, faisant une roulade, il esquiva le coup et se releva. Il pointa son épée vers les hérétiques, elle prenait feu, son épée s'enflammait, ne cherchant pas à comprendre ce qui lui arrivait, il considéra que son dieu venait à son aide. Il frappa et des flammes ardentes se projetaient sur ses ennemis brûlant leur tunique, sous le souffle puissant des éclairs rouges, les deux assassins enflammés furent éjectés sur leurs collègues. Prenant peur devant la puissance d'une telle arme les survivants partirent encourant. Brave acheva les deux mourants, pour leur ôter toutes souffrances.
Les flammes disparurent une fois le danger écarté...
Des pas résonnèrent dans les couloirs, les Saints furent extrêmement étonné de retrouver Arthur en vie, et ils le furent encore plus quand ils remarquèrent les corps. Il demandèrent à Dieudonné où était les autres, et il leur expliqua qu'ils avaient fui.
C'est ainsi, qu'il gagna son surnom Brave, pour son courage, il gagna aussi les respect des ses camarades, mais aussi qu'il comprit que le talisman qu'il portait au cou, n'était pas qu'un simple bijou...

Depuis ce jour, Brave a découvert la puissance de sa Clef, elle se nomme Vipera, et ce qu'il avait vu ce jour là, n'était qu'une petite partie de ses capacités.
Le roi lui assigna 77 hommes à quand il eu 25 ans, c'est lui même qui avait demandé à son roi, d'avoir ce nombres de soldats à ses ordres (par superstition).
Ses soldats lui sont fidèles, ils se considèrent tous comme des frères, ce qui leur donne un énorme avantage sur leurs ennemis.

(Ajout pour les Chevaliers uniquement)


Nom de la Clef (Si connu): Vipera


Pouvoir de la Clef*: La clef peut se transformer en une vouivre/guivre qui délivre les flammes de l'enfer sur ses adversaires. Feu


Description de la Clef (Physique, et psychologique si etre vivant)*:

La Clef de Brave ressemble à une vouivre à première vue, en réalité, ce n'est qu'une simple salamandre d'une trentaine de centimètres de long. Sa couleur ébène rappelle les cendres que cette petite créature peut semer derrière elle, et ses tâches jaunes vives montrent la puissance des flammes dévastatrices de cette "misérable" bête. Ses petits yeux globuleux sont des magnifiques diamants. Ce joli bijou pend toujours au cou de Brave, qui le garde toujours sur lui.
Étrangement, cette salamandre peut parler le langage des hommes, la voix, personne ne l'entend mis à part Dieudonné lui même, c'était comme si le pendentif lui transmettait des pensées.
Lorsque Dieudonné est en grand danger, l'ornement se transforme en une vouivre infernale et délivre les flammes de l'enfer, pour protéger Brave. Dieudonné, la considère comme un cadeau de son dieu, comme un ange gardien.</strong>


Familier, animaux (1 max, s'il en a) :


Autres : Brave se bat aussi à la hallebarde.
Son unité est formée d'hallebardiers et d'arbalétriers qui se coordonnent parfaitement (il n'y a que 10 soldats qui se battent uniquement à l'épée).

******************************

Veni, vidi, vici


Dernière édition par Brave Dieudonné le Lun 24 Mai - 9:10, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Brave Dieudonné
Prophete
avatar

Messages : 70

Caractéristiques
Power Level:
7/15  (7/15)
Nom de la Clef: Vipera
But: Revenir au règne du Dieu suprême

MessageSujet: Re: Brave, tel est mon nom. (terminé)   Sam 22 Mai - 17:45

Je pense avoir fini Very Happy

******************************

Veni, vidi, vici
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lazarus no Odin
Chef des Silpheed
avatar

Messages : 113

Caractéristiques
Power Level:
10/15  (10/15)
Nom de la Clef: Fenrir
But: Simplement être le meilleur Silpheed possible

MessageSujet: Re: Brave, tel est mon nom. (terminé)   Lun 24 Mai - 13:15

Validé!

******************************


Because the voice of the sword is my last resort, i call you by my side... slash and torn, Fenrir...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://midgard-le-rpg.forum-actif.eu
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Brave, tel est mon nom. (terminé)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Brave, tel est mon nom. (terminé)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Période d'essai terminée : Gray
» Un Champagne Millésimé - Chasse terminée
» BDI (break a durée indéterminée)
» [Royal Paladin]Brave Yourself, Altmile is coming ...
» Pandawa feu level 105

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Midgard :: HRP - L'Avant :: Présentations :: Personnages Validés-
Sauter vers: